13h58 : Musique ? Ok. Bonbon ? Ok. Siège en place ? Ok. C'est bon, on peut y aller ... Aller pour quoi ? Pour le retour de la vengeance de la note sur u-blog la plus longue du monde jamais connue à ce jour, mais écrite de manière continue pendant une période delta t de temps connue... (Tiens, salut Joe ! Désolé, je peux pas te parler, je suis en train de battre un record du monde)

14h00 : Donc, en quoi consiste ce record débile ? Pendant les trois heures à venir (enfin, 2h et 57 minutes maintenant), je vais écrire sur ce clavier. On va pouvoir ensemble comprendre les mécanismes qui permettent la survie de l'homme dans un univers hostile comme celui de l'écriture sur ordinateur d'une très longue note. Je vous préviens tout de suite, cette note risque forcément d'être longue, il risque d'y avoir des pasasges fort initéressants (parce qu'on peut pas forcément pouvoir dire des choses intéressantes tout le temps), mais il y aura peut-être des passages intéressants. Si vous voulez connaître ces passages intéressants, et bien, il faut tout lire. Si ça vous amuse, vous pouvez imprimer le texte, vous munir d'un surligneur (rose, bleu ou jaune suivant vos volontés) et surligner les passges intéressants.

14h03 : Tiens, je viens de recevoir un sms... Et bien, j'espère que c'est pas important, parce que je suis pas prêt d'y répondre (si j'oulie, vous pourrez me rappeller dans 3 heures que j'ai un sms à répondre, merci). Ca me rappelle aussi un truc : c'est pas parce que les gens ne dorment pas à 00h47 qu'il faut leur envoyer des sms qui ne parle pas intrinsèquement de l'heure (je pense pas que la personne concernée lira ce texte, mais si tu me lis, potconfiture, et bien, envoie tes sms plus tôt... Ou alors, p't'être que c'est à cause des satellites, dans ces cas là, ne tiens pas compte de ce message). En parlant de sms, je m'excuse d'avance pour les futurs fautes d'orthographe qui seront contenues dans cette note/ce texte/ce monologue (rayez les mentions inutiles).

14h07 : On va un petit peu parler des conditions dans lesquelles ce record est fait, c'est à dire, ce qui concerne les premiers mots de ma note.

14h07 (bis) : Tout d'abord, la musique. J'ai un petit logiciel sympa (qui n'a rien de petit, d'ailleurs), qui s'appelle iTunes. Grance à mon énorme bibliothèque de mp3 (je rassure tout de suite les gens qui aime porter plainte à tous bouts de champs, c'est pas parce que tous ces mp3 mis bouts à bouts font plus d'un jour que je suis un énorme téléchargeur, c'est juste que j'ai pris tous mes cds et que je les ai rentrés dans mon disque dur). Revenons en à iTunes. Ce logiciel me choisit au hasard des mp3 et me les infiltre dans un mix de soirée. Mais, afin d'éviter d'avoir des chansons que l'on aime pas trop trop souvent, et bien, j'ai coché l'onglet "jouer plus souvent les morceaux mieux notés" ; donc, les morceaux que j'aime bien sont joués très souvent, ceux que j'aime pas sont très rarement joués, mais cela ne m'empêche pas d'entendre ceux que j'aime moins, il ne faut pas être sourd aux musique de l'on aime pas, en les écoutant plusieurs fois, peut-être que l'on va les apprécier, enfin bon. Tout ça pour dire que pour faire ce record, et bien, je me fait tourner de la musique sympathique (je dirait au passage que la chanson qui passe en ce moment, et bien, c'est "Oye Sapapaya" de Stomy Bugsy)

14h12 : Ensuite, pour faire ce record, il faut des bonbons... Parce que les bonbons, c'est bons, et que au bout de 2 heures, je pense que j'en aurai un peu marre d'écrire, et qu'un petit bonbon revigorant ne me fera pas de mal. Pour l'instant, je n'en prend pas, parce que je viens de me brosser les dents, et je souhaite que ça me serve un petit peu à quelque chose... D'ailleurs, si il y a des enfants qui me lise, je le redit "il faut se brosser trois fois les dents par jour, après chaque repas", et c'est pas parce que je le fait pas toujours qu'il ne faut pas m'écouter; faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais.

14h14 : Enfin, troisième partie des choses importantes dans les conditions de ce record : le siège. je crois que c'est ce qui va me poser un gros problème tout à l'heure, parce que ce siège n'est pas très très confortable. J'aurai du prendre celui de mon petit frère pour me permettre d'avoir un meilleur assouplissement du dos, et ne pas me retrouver en cyphose à 16h30... Un siège confortable est le fondement d'un bon record du monde ; ne l'oubliez jamais. Si je dois faire une note de 4 heures un jour parce qu'un gars aussi dingue que moi fait une note de 3h30, et bien, je prendrait le beau siège bleu de mon petit frère plutôt que mon siège vert.

14h17 : On va changer un petit peu de sujet. revenons en à l'historique de ce record, aussi débile s'il en est. Il était une fois un garçon du nom de Jj qui avait eu une idée aussi lumineuse que crétine : pour faire une note sympatoche sur son blog, il avait décidé d'écrire une note pendant la durée de une heure. Comme ce garçon aimait le challenge, il proposat à d'autre personne de relever ce défi, en écrivant une note sur une durée de 1h30. Ce qui devait arriver arriva, un autre garçon (ou jeune homme, comme dirait nos amis du 3eme âge) rédigea une note pendant a peu près 1h30. Le premier garçon (moi, en fait) fit donc une note de 2h00 ; mais oncle Joe en écrivit alors une de 2h30. C'est donc en ce merveilleux jour bénit des Dieux que Jj tente de remprendre son trône en écrivant une note de 3h00. Ce n'est pas la première fois qu'il essaye de faire une note de 3heures, hier soir, il a voulu le faire pendant le seigneur des anneaux, mais il a été interrompu au bout de 3 minutes (heureusement que ce n'était que 3 minutes, sinon, j'aurai pété les plombs) par une belle, jeune et charmante demoiselle du nom de Psybovine. Etant donné que cette personne est ma petite amie, je ne pouvais pas me permettre de feindre sa présence pour faire un record du monde stupide... On en est donc là....

14h22 : A propos d'historique, saviez vous que écrire une note pendant une durée déterminée, c'était pas la première fois que je le fesait lorsque j'ai écrit ma note de 1h00 ? Je 'lavait déjà fait il y a de celà longtemps sur ce blog pendant la durée de 5 minutes (je sais, c'est forcément moins glorieux) dans une note qui s'appellait "durant le temps de cuisson de ma pizza" ou j'avais écrit durant le temps de cuisson de ma pizza (logique, me direz vous...)

14h23 : J'ai commencé ce record à 13h58, j'en suis à 14h24, cela fait donc 26 minutes que j'y suis. Je suis normallement là jusqu'à... euh... calcul mental... 13h58 + 3h00 = ... euh... 13+3 = 16 et 58+00=58... Ca m'amène donc, si je compte bien, jusqu'à 16h58... Putain, c'est loin cette connerie. En plus, c'est de l'arnaque pour moi, parce que je me dit que 16h58, ça ressemble à 16h00, alors que en fait, c'est bien plus proche de 17h00 que de 16h00. C'est l'effet 99€50, on se dit que c'est pas 100€, parce que 100€, ça parait plus cher. enfin, je me comprend, ne cherchez pas, s'il vous plaît.

14h27 : Bon, de quoi pourrais-je causer maintenant ? Je pourrait un petit peu parler de Mr Bleu, certain en redemande, il paraît que ma saga était trop courte, et que j'ai zappé le plus important...

14h27 (bis) : Pour ceux qui n'ont pas suivi (il y en a t'il encore), Mr Bleu est un célèbre héros de bande dessiné / roman photo que j'éi créé sur mon blog il y a de celà très longtemps, mais qui n'existe sur la blogosphère que depuis une semaine. Je vais un petit peu parler de la génèse de cette grande saga. Tout à commencé un jeudi (ou un mardi, nfin, un jour en "di") midi. Alors que nous parlions de choses et d'autre dans la cantine du lycée (entre jeunes, on parle toujours de choses et d'autres à la cantine). C'est alors, que j'ai eu une grande idée luminescente : "Il faut que je fasse un roman photo sur mon blog". Je n'ai pas voulu faire de roman photo avec des vrais gens, parce que déjà, je ne dispose pas d'acteurs, et que c'est trop commun les romans photos avec des gens. J'ai donc choisi de faire ce roman photo avec des légos. Ensuite, il a fallu chercher quel serait le scénario de cette grande oevre intemporelle... j'ai trouvé une sombre histoire de complot à partir de la blague du canif. Comment une telle idée a bien pu entrer dans mon cerveau ? Moi-même je ne sais pas trop. au début, ça aurait dû être le scénario d'un RPG que je voulais créer avec RPG game maker (ou un nom du genre) mais comme le logiciel était pas à mon goût, j'ai du abandonner. J'ai donc gardé mon concept du scénario autour de personnes qui ne sauraient s'exprimer qu'autour d'une blague à 2 balle (0,30€ environ). Une autre question qui reviens souvent sur cette saga de Mr Bleu : pourquoi est-ce que le héros a un nom aussi simple ? Bin, parce qu'il est bleu. Dans la suite du scénario, j'ai voulu mettre l'accent sur les couleurs, les plus intelligents d'entre vous auront comprit que ma grande qwest était en fait un pamphlet contre le racisme. Ce n'est pas parce qu'un héros est bleu qu'il ne peut pas sauver le monde ; ce n'est pas parce qu'un magicien est bleu qu'il ne peut pas être raciste et dangereux. J'ai essayé de travailler les personnages pour qu'il ai l'air le plus proche possible de véritables personnages, l'antropomorphisme inhérant à the grande qwest est l'un des pilliers fondamental du message.

14h37 :(J'aère un petit peu ce passage que ressemble un petit peu trop à un gros bloc de mots). Un autre personnage important de ma saga, qui, malheureusement, a été un peu coupé au niveau du scénario pour pouvoir rentrer dans les frais, c'est Mlle Roselia, la charmante voisine de Mr Bleu. Je voulais faire naître une histoire d'amour entre les deux personnages, une histoire d'amour difficile à cause des différences de couelurs entre les deux, mais quand on aime, on pas passer au dessu de toute les couleurs. Peut-être, un jour, je ferai la suite de The Grande qwest, et Mlle Roselia en sera la vedette... Ca serait pas mal, ça, faudrait que j'y pense un peu plus... Ouais, c'est une bonne idée....

14h40 : Déjà 42 minutes que je suis sur ce record. Quand on parle de Mr bleu, on voit pas le temps passer, c'est fou. J'ai passé 13 minutes sur ce magnifique sujet ! Je pourrait encore en parler, mais ça va finir par se voir que c'est du remplissage...

14h41 : Maintenant, j'ai plus d'idées sur ce que je vais bien pouvoir écrire, mais comme j'ai un contrôle de philo samedi prochain, il faut que j'essaye de m'habituer à écrire des longs textes informes qui ne servent qu'à faire passer le temps.

14h42 : Je sais, je vais vous parler du Seigneur des anneaux. c'était hier sur TF1. En même temps, comme j'était avec ma petite amie que j'aime en train de chatter via Yahoo Messenger (au passage, Psybovine, si tu me lis, je t'aime), je n'ai pas pu vraiment suivre le film. De toute façon, je l'ai déjà vu, et en même temps, je zappais parfois sur France 3 pour voir ce qu'il se passait du côté de chez Mar-Olivier. La particularité du film "le seigneur des anneaux" est que c'est un film particulièrement long. tout comme cette note, le film dure trois heures ; c'est pour cela que j'avais choisi initialement de le faire hier soir pour pouvoir commenter dans mes phases d'ennuis d'écriture le film. Mais non, finalement, je vais devoir faire sans. Pour ceux qui n'ont pas vu la troisème partie de la saga du SDA, je vais vous griller la fin : l'anneaux finit par être détruit dans le volcan (Je sais, vous ne vous en doutiez pas, mais voilà, maintenant, c'est dit). J'aurait pu attendre la diffusion de Titanic pour écrire cette note, mais comme il a été diffusé il a pas si longtemps que ça, la tentative de reprise du record aurait été trop longue. Me voici donc à écrire cette note un lundi après-midi férié...

14h47 : Parlons-en, de ce lundi ferié... Je crois qu'il s'agit du lundi de Paques. Comment on est sencé le fêter quand on est croyant au fait ? Je vous pose la question, étant donné que je n'ai pas la réponse. en tout cas, ça doit avoir rapport avec les cloches et le chocolat, parce ça fait une semaine qu'ils ne parlent plus que de ça dans le journal de 13 heures de TF1... Tout à l'heure, j'ai été forcé de le regarder, parce que ma mère aime regarder ça en mangeant (qu'est ce que vous voulez ? On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille, on choisit pas non plus l'endroit où l'on vit). Donc, dans un des reportages, on voyait des petits enfants qui étaient tout content de chercher des oeufs en chocolat cachés dans leur jardin. L'interviewer leur demandait comment ces eoufs étaient arrivés là, et ils répondaient, sûrs d'eux : c'est les cloches qui les ont apportés.... Mais est-ce qu'ils ont déjà réfléchit à ça : comment une cloche peut apporter des oeufs ? C'est fondamentalement impossible. Une cloche, c'est tout lisse, elle n'au aucun moyen de porter des oeufs en chocolat. Et d'abord, les cloches, comment elles se déplacent ? En volant ? Elles ont des super pouvoirs de lévitation magnétique ? Et roulant ? En amrchant ? Elles ont des pattes ? Et pourquoi on les entend pas d'abord les cloches ? C'est le même problème que pour le père Noël : comment font les cloches pour réussir à mettre des chocolats chez tous les enfants du monde en une seule nuit ? Si on tient compte de la vitesse à laquelle elles volent, les forces de frottement seront vraiment trop fortes, ce qui fait que les cloches fonderaient, eu encore plus rapidement, le chocolat fonderait... Ou alors, peut-être que c'est les grandes cloches de chaques villages qui distribuent les chocolats. Le soir de la veille, le sonneur de cloche donne à ses cloches plein d'oeus en chocolat, et la nuit, elles vont tranquillement chez les enfants pour cacher les oeufs dans leur jardin... C'est déjà plus crédible... N'empêche, les enfants, faut arrêter de les prendre pour des cloches.

14h56 : J'en reviens au reportage de JP Pernaud, où les enfants cherchaient les chocolats : le journaliste a également interrogé des personnes agées pour leur demander leur réactions à chaud sur un tel évènement. Et comme d'habitude, elles ont répondu des choses dont seule une eprsonnes vielle a le secret : une banalité risible ("ah, j'aime bien voir les enfants cherche du chocolat") avec leur voix d'édentées qui leur donne une tout autre crédibilité..

14h58 : Waw ! ça fait déjà une heure que je parle, et je ne vois même pas le temps passer... Enfin, si, je vois le temps passer, mais j'évite de trop le dire, sinon, on va encore me le rpprocher. Pour ce record, j'essaye de parler de choses diverses et variées, parler un petit plus de ma vision de ce monde, de ces évènements fort importants...

15h00 : revenons en à paques; Je l'ai déjà dit d'une manière plus courte dans ma note de hier : je n'aime pas le chocolat, je n'aime pas le Nutella, je n'aime pas la pâte à tartiner, je n'aime pas le café, je n'aime pas les noisettes et tout ce qui se mpange mais qui est d'une couleur sombre. Je n'ai pas confiance en ces aliments,; je suis sûr que c'est ça qui nous rend dépendant et nous pousse à regarder TF1... En fait, nan, je le pense pas vraiment, mais je n'aime pas le chocolat. Je n'aime pas le noir (je doit être un raciste alimentaire). par contre, j'aime bien les kinder... (T'1, je commence à me faire peur... Ne pas aimer le noir, préférer ce qui est allemand...). Je préfère les aliments clairs, comme par exemple, des crêpes pas trop cuites, ce qui est forcément bien meilleur que des crêpes toutes cramées. d'ailleurs, c'est dangereux de manger des trucs trop sombre. La couleur sombre qui apparaissent sur des aliments est souvent dûe à la réaction de Maillard, une célèbre réaction chimique connue des cuisiniers. Cette réaction, lorsque qu'elle est trop prononcée, peut devenir toxique. Voilà pourquoi il faut se méfier d'une viande trop cuite, et voilà pourquoi je préfère mon steak-haché saignant.

15h05 : Dans 10 minutes, ça sera l'heure de Marignan, mais j'y reviendrait dans 10 minutes. Mieux vaut ne pas trop parler de choses avant de les voir devant soi (proverbe serbo-croate). Si je vous parlais un petit peu des blagues fidjiennes ? Ya trop de blagues sur les belges ou sur les blondes, moi, je préfère les blagues sur les Fidjiens, elles sont bien plus drôle. exemple : A quoi reconnaît on un Fidjien dans un café ? C'est le seul qui garde des cacahuètes dans sa main quand il joue au billard ! Elle est drôle, non ? Moi, je la trouve super drôle... Je sais, c'est débile, ce n'est même pas drôle. Ca doit surement être ça qui la rend drôle. Attendez, je vais vous la refaire, on va voir si la deuxième fois, elle peut reprendre du potentiel comique...

15h08 : A quoi reconnaît on un Fidjien dans un café ? C'est le seul qui garde des cacahuètes dans sa main quand il joue au billard ! ....

15h09 : Qu'est ce qu'un canif ? Un p'tit fien... Je me rattrape avec cette blague, qui mrche toujours. Une blague sur les fidjiens, ça doit vraiment debvenir drôle que après une occurence supérieur à 5 fois. Faudrait expérimenter celà, je suis sûr qu'il à a beaucoup de choses à dire. Au bout de combien de temps une phrase sans sens peut elle devenir drôle ?... Je sais, c'est difficile comme question, je vous laisse réfléchir la dessus...

15h11 : Peut-on rire de tout ? Je vous pose la question... Pour vous aider à y répondre, quelques petits éléments de réponses : "Un pédophile discute avec un amie pédophile ; il dit : "J'ai fait l'amour avec une fille de 12 ans, elle avait l'air d'en avoir 8 !"... Je sais, c'est de l'humour noire. Je sais plus c'est dans quelle émission que je l'ai entendue, mais ça devait être avant aujourd'hui, et après jeudi dernier... Si quelqu'un sait, qu'il se dénonce...

15h13 : Je cvrois qu'il est l'heure de manger un bonbon....Il s'agit de bonbon "Surffizz", de Lutti. Ils se présententnt comme des espèce de rectangles arrondis sur les bords, ce rectangle est coupé en son mileu afin de délimiter des zones de couleurs différentes (et surement de goût différents, à la riguer, je le sens pas trop le goût). En tout ca,s moi, j'aime bien. Ce bonbon est recouvert de sucre chimique dont seul les confiseurs de Lutti ont le secret, ce sucre qui pique la langue dès qu'on le dépose. Ces molécules qui nous excite les papilles gustatives... J'aime bien, je vais en reprendre un petit. Dans le paquet, il y en a 3 sortes différentes : les mi-jaunes mi-violets, les mi-orange mi-verts et les mi-rouge-mi jaunes. Vous voyez donc, que, en terme de probabilité, on a plus de chance de tomber sur un mi-jaune que sur un mi vert, mais, on tombera forcément sur un mi-jaune ou sur un mi-vert. Je ne vais cependant pas refaire de cours sur les probabilités...

15h18 : Je viens de m'apercevoir que, alors que je dégustait de magnifiques confiseries de chez Lutti, j'ai laissé passer l'heure de Marignant, c'est à dire 15h15. J'hésite en en parler maintenant, puisque après l'heure, c'est plus l'heure, mais bon, qui est-ce qui m'en tiendra riguer ? De toute façon, a part peut-être 2 personnes, je doute que des gens vont me lire. Je vais quand même un petit peu vous parler de cette fameuse heure qu'est l'heure de Marignan, 5 minuytes après l'heure de Marignan...

15h20 : L'heure de Marignan, 15h15, fait bien sûr référence à la célèbre bataille de Marignant, 1515, dont tout le monde connaît la date, mais personne n'est vraimenht capable de dire ce qu'il s'est passé lors de cette grande bataille qui a marqué l'histoire de son empreinte. Moi même, j'en sais rien, mais je m'intéresse aps vraiment à l'histoire, et encore moins à ce qu'il s'est passé avant 1987. Une chose est sûre, c'est que la bataille de Marignan a été faite en 1515, un 15 mars à 15h15 (pour le jour, mois et l'heure, j'en suis pas sûr, mais personne n'aurat vraiment le courage d'aller maintenant le vérifier). ce que je sais également, c'est que en 1415, personne ne se doutait que 100 ans plus tard, il allait y avoir cette bataille,a lros que en 1615, tout le mondez savait qu'il avait eu la bataille de Marignant 100 plus tôt. Comme quoi, l'histoire tient à peu de choses !... (Je vais me reprendre un petit Lutti, moi)

15h24 : Etant donné que j'ai commencé ce record à 13h58, cela fait 1 heure et 26 minutes que je suis dessus, cela veut donc dire que je n'en ai aps encorefait la moitié, et ça, c'est vraiment moche.... Dire que si Joe me bat, il falloir que j'en fasse une de 4 heures.... Avoue défaite tout de suite, Joe, ça ne sert à rien de continuer à lutter (lutter, ça me fait penser à Lutti, je vais reprendre un bec, moi) je suis plus fort que toi... Avoue toi vaincu, fais en une note sur ton blog et montre au monde entier que tu es plus faible ! Niark Niark Niark Niark Niakr (c'est chouette, les niark, ca fait passer le temps. C'est au mopin mis dix seconde pour tous les écrire. Si on compte que un Niark s'écrit en 2 secondes, et 3 heures, on pourrait en faire beaucoup...)

15h27. Un Niark s'écrit en 2 secondes. En une minute, il y a 60 secondes, donc 30 Niarks en une minute. A raison de 60 minutes par heure, ca nous donne du 1800 Niark.heure^-1. Donc, en 3 heures (houlà, 1800 x 3, c'est plus compliqué... 2000 x3 = 6000 ; 6000 - 3*200 = 5400... J'ai bon ?) Ca me ferait donc du 5400 Niark en trois heures... En même temps, écrire 5400 fois le mot Niark pour faire un record, ça a pas vraiment d'intéret. je préfère de loin écrire quelquechose qui a un sens, c'est plus distractif....

15h30 : Je tenais à vous dire que j'aime bien les bonbons. C'est quand même fort dommage qu'il n'y en avait pas samedi à l'nniversaire de Xfrtz, célèbre inventeur de la ptit'boule. Pour ça, je mettrais pas la note maximale à cet anniversaire, pourtant fort distractif. Ca me donne envie der ejouer à Dessiner c'est gagner un petit peu.... Oulà, je commence à dire des trucs un peu trop personnel, on va retourner à parler d'un sujet un petit peu plsus sérieux...

15h32 : Un petit sujet sérieux : la mort du Pape (Quoi, il est pas encore mort ? Ca va pas tarder en tout cas, pour ma part, je vais dire qu'il ne va pas passer l'été, la canicule, ca fait mal). Le Pape, donc... Il apparait à sa fenetre, en train d'agoniser, et tout le monde se dit "waw, quel courage !"... Il essaye de parler, mais ne parvient qu'à souffler dans son micro.... "Mon dieu ! Comme c'est émouvant ! Quel courage, quelle volonté"... Vous pouvez pas le laisser tranquillement dans son lit qu'il finisse dans sa vie dans la dignité... C'est pas de la télé réalité, c'est un vrai mec quand même. Et c'est pas parce qu'il croit en une divinité assez fort que faut se dire que c'est courage /... Je coupe mon texte maintenant, parce que je suis en train de partir dans des réflexions qui me dépassent un petit peu. On va plutôt parler de quelques chose d'un peut moins sérieux...

15h36 : La mort du prince Regner (je sais pas trop comment ca s'écrit), enfin, le roi de Monaco, qui a réussi à transformer un rocher en un lieu important de l'argent frauduleux et des courses de voitures. Lui aussi, il va pas tarder à mourir, et aller rejoindre le Pape dans un monde tout blanc avec plein de nuages et de plein de choses chouettes à volonté (drogue sexe, alcool et petits lapins). Tiens, ya aussi Mme Janot qui est dans son lit d'hopital, les médecins lui ont diagnostiqué une maladie incurable, elle en a plus que pour un mois grand maximum... Ah oui, elle est pas connu, tout le monde s'en ouf...

15h39 : Dans 9 minutes, ca va faire 2 heures que je suis sur ce record débile. Ca va donc vouloir dire que j'aurai réussi à égaler mon précédent record. Il restera donc 30 minutes après ces 9 minutes pour dépasser le record de Joe, et devenir donc nouveau recordman ! Comme ce genre de paragraphe qui ne s'adresse finalement qu'à moi ne sert pas à grand chose, je vais retourner parler de quelque chose d'un pelus intéressant... Une bonne blagounette comme on les aime apr chez nous :

15h41 : Je viens de m'apercevoir, j'ai mal regardé l'heure pour le paragraphe d'avant, je ne voulait pas dire 9 minutes, mais 19 minutes. Vous aurez corrigé de vous même. A l'heure qu'il est maintenant, c'est plus 19 minutes, mais 16.

15h43 : Un ch'tite blague, alors, que personne ne connait, mais avnt, pour me donner du courage, un petit Lutti.

15h43 : C'est l'histoire de deux Steak hachés qui se balladent dans la foret. Le plus petit, c'est bébé Steak haché, et le plus grand, c'est papa Steak haché. Ils se balladent, donc, et tout à coup, papa Steak haché se retourne et s'aperçoit qu'il a perdu bébé steak haché. Il se met donc à paniquer, il appelle dans la foret "Où es-tu, bébé Steak haché, je ne te trouve plus". Il s'inquiète vraiment, il appelle même sur son portable maman Steak haché pour lui dire qu'il a perdu bébé Steak haché. Il appelle la police des steaks hachés, la police dépèche sur la foret un hélcoptère et toute une esquade de steaks hachés surentrainés à retrouver les bébés steaks hachés perdus... Et au bout de 2 minutes, bébé steak haché revient. Papa steak haché est supeur content, il saute de joie et tout. Il demande donc à bébé steak haché où est-ce qu'il était. Le bébé Steak haché répond alors "J's'tais caché".... Hi hi hi, c'est blague est vraimen trop nazz, ça dpoit être pour ça qu'elle me fait rigoler.

15h48 : C'est quand mêmc chouette les lundis fériés, ca allonge les week-end. En plus, demain matin, je vais pas au lycée, ce qui est vraiment génial ! Je rate deux heures de sport durant lesquelles j'étais sencé courir autour d'un terrain de foot.... J'aimerai pouvoir faire un petit smiley evec des coeurs à la place des yeux tellement cette idée de rater deux heures de sport de met en joie. C'est quand même vraiment dommage que je rate deux heures de maths après... Demain après midi, j'ai en plus que deux heures de cours au lieu de quatre, parce que le prof de SVt est absent, et ne peut donc pas assurer ses cours.... Seulement 2 heures de TP en une journée au lieu de 8 normallement prévues... ca a du bon. Dommage que notre prof d'espagnol nous fasse venir une heure plus tôt mercredi matin pour nous faire soi-disant rattraper l'heure de cours perdu à cause de Paques.........

15h52 : SI vous avez une idée sur ce que je pourrait bien dire durant l'heure à venir, parce que là, je n'ai vraiment plus rien à dire. Je crois que ca va encore finir sur des textes qui parle du fait que j'aurai pu parler de la manière dont on peut analyser l'heure simplement en regardant l'heure sur la barre de tache de son bureau, mais si vous avez d'autres idées, je prend...peut être que je pourrais m'inspirer de la musique qui passe en ce moment... J'entend en ce moment (Oh no.. oh no.. oh no no no no). Nan, ça n'a rien à voir avec Tragédie, c'était Gomez et Dubois, pour une chanson à inspiration reggea... J'ai trouvé de quoi parler !

15h55 : Alors que j'étais tranquillement en train de regarder mon clavier et mon écran pour écrire le précédent paragraphe, j'ai vu sur le côté de mon clavier quelque chose d'innocent, maiq qui était là depuis assz longtemps, et que je n'avait même pas songé à parler... Mon pied. En effet, de la manière ou je suis assis (c'est à dire, en tailleur, comme les indiens, sur ma chaise), je vois mon pied droit à ma gauche. Je peux donc voir, et vous parler au passage, de ma chaussette... Elle est blanche, mais il ne s'agit pas d'un chaussette simple. Ce n'est pas une chassette comique comme on peut en voir sur d'autre (genre des chaussettes avec Bart Simpson ou des choses comme ça). Il s'agit de chaussettes très rares : les chaussettes Y. Djorkaeff, sorties à l'occasion de la coupe du monde en je sais plus quelle année. Chose assez bizarre pour moi de porter des chaussettes où sont brodées la signature de Djorkaeff étant donné que je n'aime pas le foot. Peut être une manière pour moi de dire à quel point je me fiche du foot, si bien que, métaphoriquement, dans mon esprit, le foot, ce n'est que de vulgaires chaussettes... Celà dit, je trouve que ces chaussettes sont vraiment agréables à porter, elles sont douces... Enfin, bon, je m'égard un petit peu...

16h01 : La dernière ligne droite : il ne me reste plus que 57 minutes à tenir, autant le dire tout de suite, plus grand chose, mais c'est quand même plus on se rapproche de la fin, plus c'est dur. Ecrire une note très longue, c'est un petit peu comme lire un roman de Kafka ou faire un marathon. Au début, on voit l'étendu de l'effort, et on se dit que ça va être quand même démesurément long. On fait ensuite les premiers mètres, et on s'aperçoit que même si il y a un effort à faire qui n'est pas nul, cela semble tout à fait concevable de l'envisager sur la longuer. Quand on arrive à la moitié, on commence vraiment à comprendre que lire Kafka, faire un marathon ou écrire une note longue tient vraiment du domaine de la prouesse : c'est long, c'est répétitif et ça n'apporte pas vraiment quelque chose. Seulement, on envisage toujours le final comme une étape de sa vie. Quand on a écrit une note pendant 3 heures, on se dit que faire un contrôle de SVT dans lequel on dira vraiment des choses qui ont un sens sera quelque chose d'assez facile.

1605 : Je tenait à remercier Psybovine avec qui j'ai parlé hier soir pour m'avoir permit de faire le paragraphe précédent, car sans toi, je n'aurai jamais eu l'idée de comparer Kafka avec u-blog. C'est bizarre, mais je parle souvent de Kafka sur ce blog. Il me hante.

16h06 : Je n'oublie pas le h cette fois si, parce que je l'avait oublié dans le paragraphe précédent. Vous n'avez toujours pas de choses à me dire qui pourrait me pemettre de parler de quelque chose d'intrinsèquement intéressant ? La surtatigation est vraiment à deux pas d'ici, à c que je vois...

16h08 : Bin en voilà un sujet intéressant, la surtatigation. Intrinsèquement, la surtatigation est reconnue comme l'état fondamental de la véhémence qui symbolise la dociliation du radéisme irrationnel durant le XVIe siècle (XVIe siècle qui a vu d'ailleurs la bataille de Marignan, dont je vous ai parlé tout à l'heure. Fin de la parenthèse.

16h09 : Je viens de m'apercevoir que, contrairement à la dernière fois, je vous ai même pas parlé de parenthèses, de crochets ou d'autres signes de ponctuation qui permettent de délémiter un texte. J'ai quelque fois prononcé le mot paragraphe lorsque je changeai de ligne pour aérer, mais là, j'ai bien moin tenu compte de ça. Je dois évoluer... Faut que je retrouve un autre sujet sur lequel je pourrai déblatérer. Tiens, j'ai envie de m'énerver... Vite, donnez moi un sujet que je m'énerve dessus... J'écoute... Oui ? Dans le fond, que dites vous ? "les rats" ? Ok, je vais essayer de m'énerver contre les rats. personne de vottre coopérartion. C'est quoi votre prénom ? Jacques? Ok, Jacques, je vais essayer de m'énerver sur le sujet de rats.

16h13 : Je dois maintenant d'un sujet qui me tient à coeur et qui m'énerve vraiment : les rats. Vous voyez, c'est espèce de bêtes à 4 pates toutes petites qui pululent dans nos maisons. Enfoirés de rats, vous n'avez vraiment rein à foutre que de venir bouffer notre gruyère ? retournez voir vos rates et arretez de nous faire chier. La prochaine fois que j'en crose un, je vais l'écrabouiller, et mon tribun intérieur sera d'accord avec moi, aprce que franchement, vous les arst, VOUS FAITES VRAIMENT CHIER, BORDEL DE MERDEEEE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

16h15 : J'ai bien rendu honneur à votre sujet, mr Jacques ? Non ? Comment ça, non ? Je t'ai demandé ton avis, enfoiré ? Hey, je t'interdis de répondre oui à cette question. Tu te crois malin aprce que tu t'appelles Jacques et que tu as eu une idée de rat, mais maintenant que je l'ai fait, tu restes assis, et tu fermes ta gueule, okay ? J'en ai un peu marre, moi des gens qui ramène leur fraise sur tout tout ça parce qu'ils s'appelles Jacques. J'en connais des tas, moi, des Jacques, et des biens plus sympas que toi, tu sais... Alors, retourne chez ta mère, et viens plus m'emmerder pendant que je suis en train d'écrire une note sur mon blog.

16h17 : C'est dingue ! Je commence à croire que faire des records de longue note surun blog, ca nous fait devenir completement zinzin. Je commence à entendre des gens qui s'appellent Jacques, et j'emploie des mots que l'on emploie même plus depuis 1926 comme "zinzin"...

16h19 : Allez, plus qu'une quarantaine de minutes, et j'en aurait enfin terminé avec ce record, et je vais pouvoir faire quelque chose de plus intéressant, comme apr exemple, fare mon espagnol pour mercredi matin... Choisir entre la peste et le coléra.... SI on considère la peste comme étant la rédaction d'une note très longue, et le coléra comme étant rédiger de l'espagnol... Je préfère quand même la peste... En plus, en ce moment, j'entend une chanson de Disiz...

16h21 : Vous ne pouvez toujours pas m'aider à écrire des choses histoire que je finisse bien ces minutes qui me restent à rédiger/écrire/parler/causer (rayer les mentions inutiles (ah nan, je l'ai déjà fait cette vanne (je vais la fermer alors (le la, ca désigne pas ma gueule, mais la vanne (fermer une vanne (et aussi, fermer toutes ces parenthèses (cool, je refais de bonne vielles blagues sur les parenthèses multiplement ouvertes (ça vous manquait, non ? (P°ar contre, j'en ai ouvert tellement que je sais plus combien il va falloir en fermer (J'ai une idée, je vais faire comme si c'était un calcul sur calculette, et je vais en fermer aucune, le changement de ligne comptera comme une fermeture de parenthèses

16h24 : Voilà, ce changement de parenthèse fera office de fermeture de parenthèse absolue. Comme ça, ca va refermer les parenthèses que j'aurai pu boulier de refermer plus tôt. Bon, de quoi est-ce que je vais parer maintenant ? Si je vous fesait le portrait robot de toutes les créatures que l'on peut rencontrer dans un conte ? EUh, non, ça, ça déjà été fait dans une autre note de Joe. J'ai une idée, je vais faire le portrait des personnages que l'on rencontre dan les univers du genre "le seigneur des anneaux" ou autre "warcraft".

16h27 : Les orcs. rien à voir avec Sauvez Willy, les orcs sont des créatures que l'on juge souvent sans vraiment chercher à les connaître. Au fond, elles peuvent être sympa, elles sont jsute un petit peu sales, le savon, ça n'existe pas dans le merveilleux monde des orcs, orcland.

16h28 : Les elfes. On ne sait pas pourquoi, mais les elfes sont experts en arcs. Y a t'il une cause à effet entre être habile avec ses mains et pour viser, et avoir des oreilles pointues ? Il faudra leur demander...

16h29 : Les créatures de la foret : Ce sont en général des arbres qui parlent. Je sais pas c'est qui le boulet qui a permit aux arbres de parler, mais ils s'expriment toujours à deux à l'heure, parce que quand on est un arbre, on a le temps, mais quand on est pas un arbre, on a généralement pas le temps d'écouter un arbre parler.

16h30 : Les magiciens. Ils sont toujours plus fort que tout le monde. Encore un grand mystère, pourquoi est-ce que les magiciens ont une grande cape, une longue barbe et un chapeau ridicule, même Eve Angeli ne serait pas capable de le porter ? Ils se la pètent avec leur pouivoir magiques, mais quand il s'agit de s'habiller, là, c'est quand même autre chose...

16h31 : Les humains. Bin les humains, en général, ce sont ceux qui adore se battre. Quel cliché ! Tout le monde n'est pas américain, bordel !

16h33 (je sais, j'ai mit 2 minutes pour écrire le paragraphe précédetn, mais c'est parce que j'ai commencé à l'écrire à la fin de la 31ème minute, j'ai changé de paragraphe au début du 33eme, et j'avais pas grand chose à dire sur les humains). Bon, voilà, j'ai terminé ma petite revue des gens des RPG. J'ai amené plus de questions que j'ai apporté des réponses, mais je n'étais pas vraiment là pour offrir des réponse. Faut pas rêver, je suis pas Sylvain Augier (Sylvain Augier, grande référence culturelle, l'homme qui nous fait découvrir la France d'un hélicoptère)

16h35. Tiens, au passage, Joe, ton record, et bien, il est cassé, il est caput, il est mort, il est dead, il sent le sapin, il voit le monde en contre-plongé, il bouffe les pissenlits par les racines, enfin, je t'ai battu, quoi.... Mais pour homologuer le record, il faut que j'atteigne 16h58, c'est à dire qu'il y a encore devant moi 21 minutes de rédaction....

16h37. Et si je vous parlais de Georges Beller ? Vous savez, le comédien. Celui qui a animé pendant un temps "Je passe à la télé", avec Valérie Mairesse... Je me demandais alors : pour ou contre un retour à la télé de Georges Beller dans une émission d'investigation en milieu inhospitalier ? Je vous pose la question, je n'apporterai aucun élément de réponse.

16h39 : Et Tom Novembre, dans tout ça. "Tom Décembre"... Jacques, je t'ai déjà dit de dégager, alors, ne reviens pas avec des blagues à deux balle, sinon, je refais un scandale.. Je trouve que Tom Novembre est un comédien au moins aussi doué que Georges Beller, sinon, plus doué. A propos, Vous préférez qui, Georges Beller, Sylvin Augier ou Tom Novembre ? Je pose vraiment beaucoup de question, mais je doute que les gens vont vraiment prendre le temps de répondre à toute. Si toi, tu es en train de lire cette note, est-ce que tu pourra répondre à ce sondage , Merci d'avance. je repose la question : "Quelle est votre personnalité préférée parmi ces choix : Georges Beller, Sylvain Augier ou Tom Novembre" ? Pour voter Georges Beller, tapez 1, pour Sylvain Augier, tapez 2 et pour Tom Novembre, tapez 3. Pour voter pour plusieurs, tapez 21, 23, ou 31, ou 13, enfant, répondez comme vous voulez, de toute façon, j'ai pas de machine qui controlera les votes, c'est juste à l'oeil que je distillerai les votes, et donc, du moment qu'on peut comprezndre qui vous votez, c'est le plus important

16h44 : Dingue? je pensait jamais écrire 5 minutes dans un paragraphe qui commençait par "Et Tom Novembre, dans tout ça". Je dois viellir, ce qui fait que j'arrive à broder autour d'un sujet initéressant...

16h45. Le dernier 1/4 d'heure sera t'il le plus long ? C'est possible. Heureusement, ca ne sera pas un 1/4 d'heure de 1/4 d'heure, parce que j'ai commencé à écrire à 13h58, et pas à 14h00. Donc ça va se finir à 16h57, et pas à 17h00. En fait, commencer à une heure bizarre comme 57 au lieu de 00, c'est chouette, parce que quand on crois qu'il ne reste pluis beaucoup de temps, il en reste encore moins. Et en plus, le temps d'expliquer à quel point se compliquer la vie, c'est chouette, et bien, le temps passe, si bien qu'il ne reste déjà plus que 10 minutes avant la fin de ce record débile.

16h48. Plus que 10 minutes, donc, je vais donc pouvoir songer à écrire le bilan de ces 3 heures d'écritures bloguesques. :) Je voulais donc vous dire que ça a été une formidable aventure, mais que sans vous, je n'aurai jamais pu le faire. Je tiens particulièrement à remercier ma Psybovine, qui m'a permit de ne pas perdre ma soirée de hier à écrire, mais qui m'a permit de la faire maintenant. Grace à toi, je ne sui pas mort de fatigue sur mon clavier, et grace à toi, je n'ai pas gaché une soirée, mais j'ai passé un après-midi durant lequel j'aurai normallement dû m'ennuyer à mort. Je t'aime, Psybovine.

16h51 : Je continue mes remerciements avec Joe. Sans toi, je ne sais vraiment pas de quoi j'aurai bien pu parler durant tout ce temps. Sans toi, il n'y aurait eu aucune remarques. En même temps, si tu étais pas là, j'aurai jamais écrit 3 heures, mais ça, c'est un petit détail...

16h52 : Je veux aussi remercier Asley. je sais, tu ne m'a éidé en rien dans ce record, et à aucun moment, je n'ai prononcé ton pseudo, mais il me reste du temps à combler, et tant qu'à faire, autant remercier les amis d'être nos amis.

16h53 : Je remercie aussi Etkisuije. Tu peux te reporter au paragraphe précédent pour savoir en quoi consiste le remerciement.

16h54 : Ya aussi Xfrtz, que j'ai cité dans un des paragraphes, je sais plus trop à quel sujet.

16h54 (bis) : Et aussi, je voulais remercier Jacques, qui m'a fournit un petit peu d'inspiration, mais que j'ai malheureusement du virer de ma tête, parce qu'il commençait à se la peter un peu trop.

16h55. Plus que 3 minutes à combler. Je ne sais plus trop quoi dire, j'ai terminé les remerciements, je ne peux plus commencer à parler d'autres choses, parce que je n'aurait pas le temps de dévellopper. Je voulais aussi remercier les gens que j'ai cité durant ce record, je vais peut-être en oublier : Tom Novembre, Sylvain Augier, Jean-Pierre Pernault, Eve Angeli, Georges Beller, Marc-Olivier Fogiel, Valérie Mairesse... Je n'ai cité que eux , c'est tout ? Y'en a peut-être d'autre, mais j'ai oublié. Tien, merci de me le rappeller, Jacques, j'ai reçu tout à l'heure un SMS, et il faut que j'y réponde. J'espère que ce n'était pas quelque chose de très important. Je vais terminer ce paragraphe et ce long texte par une citation de la chanson que j'écoute en ce moment : L'amitié, c'est l'amour véritable.

16h58 : C'est fini !