"Ne fais pas à autrui ce qui tu ne voudrais pas qu'on te fît"... Je sais très bien que c'est ce qu'on va me dire après, mais bon, nécessité fait loi, et qui ne tente rien n'a rien. La note honteusement pompée chez Joe date de jeudi dernier, mais mieux vaut tard que jamais. Je jure de tenter de faire une note meilleure que celle de Joe, même s'il ne faut jurer de rien, et que le mieux est l'ennemi du bien. Je met peut-être la charrue avant les boeufs en voulant bien faire et laisser dire, mais l'intention vaut le fait.
Si tu m'accuse de lancer des rumeurs, sache qu'il n'y a pas de fumée sans feu, et il n'y a que la vérité qui blesse. J'avoue, cette note est moins intéressante que l'originale, mais comparaison n'est pas raison ; et comme péché avoué est à demi pardonné, j'espère qu'on ne m'en voudra pas d'un tel affront (de toute façon, Joe m'a déjà pompé des notes, oeil pour oeil, dent pour dent).

Et si vous cherchez des canards dans cette note, il n'y en a pas, l'habit ne fait pas le moine...