J'en ai toujours rêvé, et aujourd'hui, je le fais. Je suis vraiment décidé, et aujourd'hui, je le fais vraiment. Certains diront : "non, il ne va pas le faire", ou "non, il ne peut pas le faire". Mais si, je vais le faire. Je suis décidé, je vais le faire. Si j'étais anglais, je dirais "I'll do it cuz i wanna do it". Et oui, je le fais : je fais pour la première fois une note avec un peu de texte à moi dedans.

C'est vrai que je ne sais pas écrire, et loin de la la présomption de savoir le faire, mais je voulais faire une note comme ça avant de artir pour une folle semaine de vacances estivale au milieu de rien en Ardèche. Celà fesait très longtemps que je voulais faire une note qui pousse les gens à rester plus de 3 secondes ½ sur mon blog, et apparemment, c'est fait (sauf, évidemment, si vous lisez très rapidement). J'avoue que j'écris cette note en sachant pertinemment que je ne sais pas où va me conduire la rédaction.

Bravo à toi, ami, qui vient de lire cette note jusqu'à ici. Alors, ça fait quoi de lire un texte écrit au fil du clavier par un mec qui n'a absolument rien à dire, mais qui le dit quand même? Ca me rappelle les Pyrénées, quand moi et mon cousin germain Germain gambadions dans les doux alpages à la recherche de mouflons et d'antil..... Pourquoi j'écris ça moi ?

Bon, toute cette note pour dire que je vais m'absenter pendant une semaine, et que, forcément, je vais vraiment vous manquer.... A bon, c'est vrai, je ne vais pas vous manquer ? Bon, je vous l'accorde, mais quand même, je ne vais pas être là pendant une semaine ! c'est beaucoup, une semaine, surtout à l'échelle d'une mante religieuse. Bon, puisque vous vous contre-fichez de moi, et bien, je vais partir la tête haute! Allez, @ tchao.