A en voir le nombre de commentaire sur le blog de Boudi, la provocation est un très bon moyen de faire de l'audience. Dans ma quête de faire l'audience, aujourd'hui, une petite note provocatrice, teintée d'humour noire... Je le dis quand même : il s'agit d'humur (certes, discutable) et non de propos négationniste ou antisémites. Je préfère le dire quand même, on n'sait jamais.

   De la bonté de Hitler... Il n'y a pas à dire mais Hitler, il a quand fait des choses bien !
   Tout d'abord, on ne peut pas mettre de côté le fait que ce personnage est un exemple de réussite sociale. Élève médiocre, émigré Autrichien, il a quand même réussi à se faire un nom.
   Hitler, c'est également Mein Kampf. Un livre qu'il a écrit pendant les années 1923/24. Hitler nous prouve ainsi qu'on peut continuer à faire des activités culturelles, même dans un milieu carcéral. Mein Kampf sera tiré à 10 millions d'exemplaires, traduit en 16 langues différentes... un best seller !
   Hitler, c'est aussi la persécution, voir l'extermination systématique des handicapés, des Tsiganes, des homosexuels, des témoins de Jéhovah, des prostitués, des délinquants, de ceux qui ne sont pas d'accord avec lui et même des juifs. Une telle volonté d'épurer du monde les plus mauvais codes génétiques afin de n'avoir que des êtres humains purs, c'est quand même honorable. Il est même allé jusqu'à se suicider car il ne correspondait pas à ses critères de race pure !
   Il a également réussi à faire partager eu Europe des notions de la culture hindouiste et bouddhiste, et ça, c'est pas donné à tout le monde. Il nous as également amené de la culture historique, notemment de la culture romaine.
   Et enfin, il ne faut pas oublier que sans Hitler, le Général de Gaulle ne serait pas grand chose. De même, si Hitler n'avait jamais existé, nous serions obligés de travailler le 8 mai.
   Hitler est une grande figure historique, et l'une des rares à mettre tout le monde d'accord. Peut-être est-ce la sa plus grande qualité.

Par contre, n'oublions pas les choses horribles qu'il a fait, comme par exemple, ses horribles peintures !

 

PS : Bonne fête à moi-même