Vous avez été très nombreux (au moins une personne) à me demander comment il faillait procéder pour s'inscrire dans la fédération nationale du sec. Aujourd'hui, les secrets de cette étrange association.

Pour s'inscrire, donc, rien de compliqué. Présentez-vous à l'association au premier jour de l'automne, quand les feuilles sèches tombent. Lorsque l'on vous demande si vous voulez entrer dans le cercle, répondez sèchement "Oui". Ici, pas de place pour les mielleux. A ce moment, on va vous donnez votre mission, la mission d'entrée dans le cercle très fermé des secs.
Votre mission : ramenez la sainte boisson sèche, un alcool à 100°, avec aucune molécule d'eau à l'intérieur. Pour vous en procurez, rendez-vous à la fac la plus proche et mettez à sec le premier étudiant qui sèche son cours d'anglais histoire de récupérer un peu d'argent. Attention, si vous voulez rentre dans le club, il ne faut pas toucher l'argent, parce que c'est de l'argent liquide.
Remontez dans votre voiture, démarrez sec, direction la distillerie, sans passer par la station service, il vous faudra tomber en panne sèche devant la distillerie, et abandonner à ce moment là votre ancienne vie de mouillé.
Devant cette distillerie, un homme grand et sec vous attendra. Il vous posera la question :
"Doit-on dire l'eau est sèche ou l'eau est sec ?"
Attention, ne répondez surtout pas que l'eau est en réalité toujours mouillée, ça serait un suicide. Répondez l'eau est sèche et récupérez le précieux breuvage : l'alcool anhydre.
Vous pourrez à présent retourner au siège de l'association, et vous devrez faire le dernier bizutage : boire cul sec un verre d'alcool anhydre, et savourez un bout de seiche sec comme la langue du diable.