Tant que je trouverais des idées de livres sur lesquels parler, je continuerai cette rubrique...

Une fois n'est pas coutume, je vais vous parler d'un livre récemment sorti. Aujourd'hui, place à Le Cid, de Corneille. Je vous vous aussi étonné que moi lorsque j'ai découvert ce livre dans les rayons de ma librairie préférée. Et oui : Corneille ne se contente pas d'écrire des chansons pour l'eurovision, il écrit aussi des pièces de théâtre.

J'ai découvert ce livre alors que je n'en avait jamais entendu parlé. En général, quand un chanteur sort un nouveau disque, on le voit partout à la télé, mais la sortie de son livre a plutôt été discrète. Enfin, bref.
Je vous passe l'histoire, assez bateau (une histoire d'honneur et de devoir... On ne s'attend évidemment pas à un chef d'œuvre de la part d'un chateur populaire), mais je crois que le point important de l'histoire est dans l'aspect autobiographique. Le héros de l'histoire, Rodrigue (anagramme de dérougir, quand on connaît le chanteur, on comprend tout de suite pourquoi) cherche à reconquérir Chimène (Petite allusion à Chimène Badi, avec qui Corneille a entretenu quelques relations) à qui il a tué le père (no comment). Bref, après, il va repousser une attaque de Maures et devenir le Cid (Mort, -cide... On retrouve là les instincts meurtriers du chanteur, qu'il ne cherche pas tellement à cacher ; il y a juste à écouter "le bon dieu est une femme"...).

Bref, Le Cid est surtout réservé aux fans du chanteur qui retrouveront dans cette pièce à clé tout à un tas de clins d'yeux de la part de leur idole.