On dit que la nuit porte conseil. D'après le rêve que j'ai fait avant-hier, je dois vous fournir une analyse du registre tragique dans un couplet de la chanson Hey Oh du groupe tristement séparé Tragédie. Oui, je fais des rêves étrnages, et alors ? Ce sont mes rêves...

Je sais que t'es là mais tu n'entends pas
Qu'en bas de chez toi je t'appelle mais tu n' réponds pas
Je sais que t'es là, mais tu n'entends pas
Qu'en bas de chez toi je t'appelle
Est-ce que tu m'entends ?
Est-ce que tu me sens ?
Un geste suffira s'il te plait réponds-moi
Est-ce que tu m'aperçois ?
Car en bas de chez toi je fais les cents pas
Est-ce que tu me vois ?
Dis-le moi

D'après mes vieux souvenirs de français d'il y a quelques années, et d'après internet, j'apprend sur le registre tragique :

* Il se caractérise par des interrogations.
Dans ce passage, on peut lire trois phrases interrogations.

* Il se caractérise par les exclamations exprimant la détresse de l'individu pris au piège.
Quand Tizy Bone, le personnage principal de l'extrait dit "Un geste suffira, s'il te plait réponds-moi", on sent dans cette exclamation toute la détresse morale de celui qui attend depuis trop longtemps un geste de sa promise.

* Apostrophes et invocations prennent à témoin la fatalité. La phrase finale de l'extrait est symbolique de l'appel à la fatalité dans la plainte (...)
"Dis-le moi ". Tizy sait qu'il n'est pas écouté, et pourtant, il fait désespérément appel à la fatalité par ce cri plaintif.

* (...) ou la colère (imprécations, lamentations).
Je ne connais pas le sens du mot imprécation, mais à lire le texte, on ne peut douter qu'il en est remplit.

* La phrase ou le vers, amples et solennels, contribuent à inspirer au public effroi et compassion devant un destin exemplaire.
Les vers de l'artiste sont amples et solennels, sans nuls doutes. A son écoute, le public est dans un effroi sans nom, la douleur est ressentie.

Je place ici une phrase en blanc, ça me fait plaisir.

Après tout ça, j'ai deux conclusions à tirer :
- Il ne faut pas écouter les conseils de ses rêves pour bloguer, sinon, ça fait des choses vraiment trop conceptes.
- Le groupe Tragédie (paix à son âme) portait bien son nom.