Une semaine et deux jours. Cela fait déjà une semaine et deux jours que le JJ (Jeunesse joviale) existe, et déjà, on le traîne dans la boue, on le moque, on le spolie... On dirait de ce parti qu'il ne propose aucune solution aux vrais problèmes, et qu'il n'aurait qu'un seul vrai projet, l'heure décimale...
Et bien, ce n'est pas vrai ! J'ai plein d'idées, je prend juste mon temps pour les donner, pour pas que mon programme soit récupéré par des pseudos partis comme l'UMP ou le PS..

Bref, aujourd'hui, je veux parler d'un véritable problème de société, qui fait énormément parler : les inégalités et l'intégration..

D'où viennent ces inégalités ? La réponse est simple : elles sont basés sur problèmes réels et parfois complexes. Comment réduire ces inégalités ? La réponse est encore une fois très simple : il faut limiter les problèmes, et cela passe par une chose importante : l'intégration.

Les fait parlent d'eux-mêmes. Depuis quelques semaines, nous avons tenté l'expérience : au lieu de chercher à réduire des inégalités, nous avons réalisé des intégrations.
Certes, cela n'a pas toujours été facile : on a du parfois procéder à des intégrations impropres et certaines par parties, on a du parfois faire appel à la discrimination (positive, dans les meilleurs des cas) mais les résulats furent stupéfiants : le nombre d'inégalités a considérablement diminué !

Bref, j'ajoute aujourd'hui à mon programme politique ces quelques lignes sur mon programme politique :
‘‘ Pour que le programme de SSI de L1 de mathématiques ne soit pas trop indigeste, il faut laisser une grande place aux problèmes d'intégrations, car c'est toujours plus facile que les problèmes de dérivabilité, limites et dérivées de fonctions qui mettent en jeu des inégalités ’’

Pour comprendre pleinement cette note, il est conseillé de faire une License de maths.