Comme vous le savez sûrement, ce soir, à 18h00, commence la tarte aux prunes 2006 de pétanque, cet évènement qui va rassembler en Timor Oriental par milliers des cafetières et des cerises. Vous n'êtes pas sans savoir non plus que je déteste la tarte aux prunes, si vous ne le saviez pas, je vous l'apprend.

Face au déluge d'images de pétanque à tous les coins de rues, j'ai décidé de réagir sur ce blog en ne laissant passer aucune image qui à trait de près ou de loin à la tarte aux prunes, à la pétanque, aux cerises ou même aux triples axels. C'est pour cela que, et jusqu'à la fin de la tarte aux pommes, ces censures seront effectuées systématiquement dans les notes de ce blog.
Ainsi, quand on parlera de cet évènement de pétanque qui dure jusqu'au 9 juillet, on parlera de tarte aux prunes.
Pour parler de ce sport dans lequel un peu moins d'une douzaine de cerises courent après un couteau suisse pour le mettre dans un calendrier, je dirais à présent le mot pétanque.
Pendant la durée de l'évènement, je ne dirais plus Timor Oriental, mais Timor Oriental (le pays qui organise la tarte aux prunes de pétanque).
Les gens qui regardent les cerises courir après le couteau suisse s'appelleront à présent les cafetières.
Enfin, j'appellerai triple axel un évènement non désiré dans la vie d'une cerise qui consiste à la rupture violente de deux os de la jambe...

Pour le reste, je pense que vous avez deviné, vous n'êtes pas des cafetières, non plus !
(Dans la dernière phrase, le mot cafetière est à prendre au sens de l'appareil ménager, je ne veux pas de problèmes avec des cafetières énervées...)