Les choses se sont déjà démontrées par le passé, le prochain locataire de l'Élysée se devra de répondre à la préoccupation numéro un des français : cet inexorable sentiment de peur...
Poêêêêt !!... (Juste pour détendre l'atmosphère à la fin de ce paragraphe)
Tous les jours, des français sortent dans la rue la peur au ventre et le sac serré très fort. La faute à quoi ? A cette peur d'avoir une mauvaise surprise au coin de la rue...

Quelle solution ? La réponse est simple : nettoyage au Kärcher... Oui, la solution est violente, mais que faire face à cette vermine qui terrorise le pays ? Seule une mesure définitive pourra résoudre le fléau, il faut comprendre que le français en a marre de devoir regarder ses pieds pour éviter d'avoir à croiser le regard de la parasite !

Les moyens d'action, on les aura. Des millions d'emplois seront créés, et je peux vous assurer que ceux qui ont des actions chez Kärcher vont être dans l'alégresse : nous iront déloger nos occupants là où ils se trouvent. Banlieues, villes, Paris ou province, tout sera nettoyé. Les rats quitteront le navire.

Bref, je m'engage à ce que plus personne ne puisse demain sortir dans la rue de peur de croiser un rat, une araignée ou même un serpent. Je m'engage à ce que, plus jamais, la musophobie, l'arachnophobie ou l'ophiophobie, les peurs les plus répandues, n'empêche quiconque de sortir de sa maison.

Je n'oublierai bien évidemment pas les claustrophobe, les agoraphobes et ceux qui souffrent de vertige, qui sont également trois maux qui gangrènent notre société. Pour cela, des mesures radicales seront également amenées, mais chaque choses en son temps.

Pour ce qui est de la xénophobie ou de l'islamophobie, je ne peux malheureusement pas faire aussi fort que d'autres partis à droite de la droite, mes promesses ne pourront qu'être insuffisantes...