Dimanche 11 juillet 2004

Création de ce blog minable, juste pour faire plaisir à une personne qui se reconnaitra (si tu te reconnait, c'est peut-être toi, si tu ne te reconnaît pas, c'est peut-être toi aussi. Je ne parle de personne en particulier)

Donc voilà, c'est tout ce que j'avais à dire, mais je reviendrais, quand j'aurai d'autre riens à vous annoncer.

C'est ainsi qu'il y a exactement deux ans (moins un jour, parc eque ça me fait plaisir de fêter cet anniversaire plus tôt), ce blog naissait à partir du néant. Et depuis, 614 notes, 5493 commentaires, une douzaine d'articles, en oubliant le nombre énorme d'articles disparus entre temps.

Bon cet anniversaire de blog, je voulais faire un truc géant, genre feux d'artifices, grande rencontre du meilleur de la scène hip-hop et rock française lors d'un concert évenementiel majeur, et tout ça, mais les italiens ont été plus rapides à la réservation. Je voulais aussi profiter de l'occasion pour refaire entièrement le design de ce blog, mais j'ai du mal à savoir ce que je veux (si vous avez des idées sur ce que ce blog pourrait être, j'attends vos idées)

Bref (Pépin), pour ces deux ans, je vais faire comme l'année dernière, mais avec un an de plus, et m'arrêter là où j'en étais arrivé. Allez, récap de l'année...

Juillet 2005 : Début de la période estivale, et début d'une saga aussi grande de nom que de contenu : La petite saga de l'été. Heureusement, entre deux notes de cette série, nous retrouvions Star à domicile, une note au léger avant-goût de questionnaire... Le même mois, je me mettais au cinéma, dans un premier court métrage de science-fiction, ainsi qu'au magazine people avec une première page d'un magazine qui allait faire son petit bout de chemin : WOUHlala!

Août 2005 : Engouement devant cette première page de WOUHlala!, il était temps de contre attaquer. C'est alors que je lance WOUHlala, n°2, un vrai magazine virtuel people de 19 pages, première pour un blog?

Septembre 2005 : C'est la rentrée, il est temps de reprendre les cours.... C'est à ce moement que je décide de lancer sur ce blog une grande série de note, les cours de blog, qui aura finalement la particularité de n'avoir que deux notes dans cette série, dont le désormais célèbre : comment faire un skyblog ? C'est au courant du même mois que Crazy Toad apparaît, comme ça, au détour d'une note. Ce mois de septembre finira finalement sur une série de notes sencée redonner un peu (beaucoup) d'audience à ce blog, avec, entre autre, de l'émotion, du polémique et du sexe, tout ce qu'il faut pour faire carburer un blog (ce qui marche d'ailleurs bien, à voir le nombre de gens qui continuent à venir sur cette dernière note)

Octobre 2005 : Ah, le retour de la pluie. Il était temps de s'inscire à la fédération nationale du sec... Au sinon, on pouvait rester chez soi à décrypter le Da Vinci Code. Et pendant ce mois qui allait acceuillir une chouette série halloweenienne de quatre notes, vous avez également pu découvrir ce qu'était le comique.

Novembre 2005 : Ah, nos chères émeutes en banlieue... Rappellez-vous... Face à cet évènement, je proposais aux banlieusards une alternative aux incendies de voitures, mais personne ne m'a suivit. J'ai donc revêti mon costume de journaliste pour vous offrir le secret des chiffres. Face à tout ça, je comprenais parfaitement que des gens voulurent rejoindre mon église. D'autres ont préféré les éclairs au chocolat (avec une suite et une suite de la suite)

Décembre 2005 : Mois de décembre, il était temps de réchauffer les cœurs et les esprits, en ouvrant ce mois hivernal par le troisième numéro de WOUHlalla!. Je profitais d'ailleurs de l'occasion pour devenir majeur et répondre à cette question "alors, ça fait quoi, d'être majeur ?". Les fêtes de Noel arrivant à grand pas, j'étais là pour quelques IDKdO : le pack CocaTV, le pack anti-Nowel et le pack p.o.i.s.o.n. (qui n'a d'inspiré d'Ärsenik que le nom).

Janvier 2006 : L'année s'ouvre en beauté, puisque je décidais à ce moment de fêter la nouvelle année en souhaitant tous les jours du mois de janvier la bonne année aux gens venant sur ce blog. Cela ne m'a pas empêché de faire quelques réflexions mathématiques sur l'Euromillions, de rémunérer mon activité de bloggueur, de faire revenir discrètement Papier-peint man et au passage, de lancer les chroniques littéraires du dimanche. Le même mois se passait un terrible fait divers dans une cité, ce que je m'empressait de vous relater.

Février 2006 : Quelques petits malins décidaient de caricaturer Mahomet, j'ai donc sauté sur l'occasion pour faire une violente critique acerbe du monde des religions (choquant, attention). Au même moment, les manifestations anti-CPE m'inspiraient la note du siècle. En ce mois pas forcément très inspirant, je terminais par une petite note de 6 heures, histoire de se tenir en forme.

Mars 2006 : les manifestations anti-CPE battaient à leur plein, ma fac venait à être bloquée, les les manifs venaient à être violente. C'est dans cet instable climat de terreur que je préférait réfléchir à la numération de marchands d'œufs ou vous demandait d'appeller le tout dernier 118.

Avril 2006 : 1er avril, je décidait d'arrêter définitivement ce blog... Malheureusement, j'avais oublié que c'était le premier avril, j'ai donc du continuer.... Qui dit continuer dit évoluer, je suis donc devenu le temps d'une note favorable au CPE et de lancer le plus mieux de tous les questionnaires qui questionnent. Au même moment, je vous parlait de mon sport favori, le football, et lançait, pour changer de WOUHlala, non pas un, mais deux nouveaux magazines virtuels : XX et XY, respectivement le magazine féminin et le magazine masculin. Et puis, Talok battait mon record de la note la plus longue, je décidait de tenter un autre record : le plus long questionnaire de blog, pari presque réussi, puisqu'il n'a que 1000 questions.

Mai 2006 : le temps m'inspire. Et quand je dis que le temps m'inspire, c'est à cause de ça. Le temps continuait toujours de m'inspirer, et j'ai donc relancé officiellement en France l'horloge décimale. Le temps m'inspirait encore, j'ai donc lancé mon parti politique, Jeunesse Joviale, aux revendications plus que très claires. Cela ne nous empêchait pas de rire de plein de choses, et même du BFGFT.

Juin-juillet 2006 : Après presque deux ans, j'étais un peu à l'étroit dans mon blog, j'ai du lancer mon blog miroir. Heureusement, puisque u-blog décidait de perdre son tiret, et une frite apparaissait. Avec la tarte aux prunes de pétanque qui commençait, c'était horrible, j'ai donc du battre le record du monde de la note la plus longue pour compenser.

Ah, souvenirs, souvenirs. Je profite au passage pour applaudir les gens qui ont lu entièrement cette note, encore plus ceux qui ont cliqué sur tous les liens inconnus, et encore plus à ceux qui connaissaient déjà toute ces notes, parce que ça fait au moins un an qu'ils me lisent.