Qui n'a pas eu ce petit moment de blues dans lequel tout va mal ? Le genre de moment où l'aurait même envie de s'ouvrir un skyblog pour y exposer des photos de scarifications... Heureusement, il vous reste une solution géniale : le suicide ! Seulement, le problème, c'est que vous êtes du genre à en pas savoir comment changer l'habillage de votre skyblog, et donc, se suicider, c'est quelque chose de trop compliqué pour vous...
Pas de panique ! Je suis là ! Grâce à moi, c'est pas parce que vous avez raté votre vie que vous allez rater votre suicide !

L'ambiance
Pour réussir un bon suicide, il faut se mettre en conditions. Ça ne se fait pas comme ça, il faut être un minimum organisé, que diable ! Pour mettre au point votre suicide, il faut donc se mettre dans une certaine ambiance qui prête au suicide. Une atmosphère musicale est plus que nécessaire pour rentrer dans les conditions. Évidemment, il faut choisir la musique suivant vos goûts. Choisissez par exemple l'album de Nolween Leroy si vous voulez une suicide douloureux, ou un bon Y-zit pour quelque chose de plus rapide. Si vous voulez tenter le suicide rétro, vous pourrez toujours dénicher un bon Alliage ou un 2be3 dans une vide-grenier.
Une fois dans l'ambiance, il est temps de mettre au point son suicide. Comment sera t'il ? Plusieurs choix s'offrent à vous. Pendaison, médicaments, saut du 12eme étage, attentat suicide...

Idée numéro 1 : La pendaison
Le suicide numéro un, le plus en vogue, la pendaison. Cette technique a cependant besoin d'un peu de préparations, et il faut avoir le minimum de matériel, à savoir, une bonne corde, bien solide. Il faut également une branche, une lampe ou quelque chose à laquelle accrocher sa corde. Dès le lieu trouvé, faites bien attention à la hauteur. Si, par exemple, la branche est trop basse, vous risquerez juste de vous faire un peu mal en tombant. Si la branche est trop haute, vous aurez du mal à y accrocher la corde. Faites également attention à la taille de la corde. Encore une fois, avec une corde trop longue, vous risquerez juste de passer pour un con, et le problème, c'est que le ridicule ne tue pas. Attention également, éviter de vous suspendre aux lustres, parce que ça risque de casser, et en plus du suicide raté, vous devrez le rembourser. Après le lieu bien trouvé, il est temps de passer au nœud. Lisez quelques livres sur les nœuds marins, c'est très instructifs. Vous pourrez en plus personnaliser votre nœud, histoire de faire de votre suicide le moment le plus marquant de votre vie.
Les plus : Mort rapide, peu douloureuse
Les moins : Besoin de s'y connaître en nœuds marins, position stupide quand la famille retrouve le corps.

Idée numéro 2 : Les médicaments
Le suicide par médicaments est également un suicide très en vogue. A mettre en place, ce n'est pas trop difficile, pour peu que votre famille soit suffisamment hypocondriaque pour avoir un large choix de médicaments. Ensuite, il y a simplement à lire les conditions d'utilisations, et de ne pas les suivre. Attention tout de même, les risques de se suicide son très important. Il n'est pas rare de se retrouver simplement avec une bonne gastro...
Les plus : Vous avez encore le temps de faire quelques trucs comme payer des factures avant de tomber dans le coma.
Les moins : Risques importants de non morts, peu original

Idée numéro 3 : Saut en parachute, sans parachute
Suicide plutôt efficace en terrain urbain, il devient très difficilement praticable en rase campagne. Pour réaliser ce suicide, il y a juste besoin d'un bon building, d'un nombre suffisant d'étages. Suivant la manière dont vous souhaiterez toucher le sol, vous pouvez prendre plus ou moins haut. Si vous projetez d'atterrir sur la tête, 5 étages peuvent suffire. Sinon, ne prenez pas trop de risques, et cherchez un immeuble d'une bonne hauteur. Pour ce genre de suicide, il faut cependant être un peu sportif, non seulement pour grimper tous les escaliers menant au toit, mais également, pour bien préparer son saut. n'hésitez pas à prendre quelques cours de plongeon avant, histoire de faire de voire chute quelque chose de quand même beau. En ville, il y a souvent des gens pour vous regarder sauter, le saut se doit tout de même d'être esthétique, au moins pour contrebalancer le résultat final au sol qui sera pour le coup bien moins esthétique.
Les plus : Le plus dur dans ce suicide, c'est le sol.
Les moins : Nécessite une bonne préparation pour avoir un résultat esthétique

Idée numéro 4 : Suicide collectif
Vous avez peur de vous engager seul dans les chemins tortueux de la non vie ? C'est tout à fait compréhensif. N'hésitez donc pas à faire appel à des sites de rencontre proposant le suicide collectif. A plusieurs, le suicide est toujours plus facile. On est là pour s'entraider, pour s'encourager. Vous aidez à faire le nœud, il vous aide à vous procurer un pistolet. Vous y gagnez, les autres y gagnent, le monde avance.
Les plus : méthode chaleureuse
Les moins : A rencontrer d'autre gens, c'est des coups à ne plus vouloir se suicider.

Idée numéro 5 : Suicide par police interposée
Méthode plus en vogue outre-Atlantique plutôt que sur le vieux continent, le suicide par police interposée consiste à aller faire un croche patte à un agent des forces de l'ordre afin que celui-ci réponde par le biais de son revolver, ou ce qui lui fait office d'arme. Bon, généralement, pour le croche pattes, c'est plutôt une amende, et au pire une garde à vue. Pour un bon suicide par police interposée, il faut donc faire fort, avec quelque chose d'efficace comme une bonne prise d'otage. Le problèmes, c'est que pour faire une bonne prise d'otage, il faut une arme. Et avec une arme, on peut se suicider directement sans passer par la police. Ce type de suicide, c'est vraiment pour que le monde voit votre mort en direct à la télévision. Un autre avantage est évidemment que, devant Saint-Pierre, on peut tout à fait clamer que ce n'est pas vraiment un suicide (Mais bon, pour une prise d'otage, c'est quand même l'enfer).
Les plus : "C'est pas moi qui l'ai fait !"
Les moins : Compliqué à mettre en place

Idée numéro 6 : L'attentat suicide
Le suicide qui devient de plus en plus à la mode ces derniers temps. Une petite bombe de confection artisanale (de nombreux très bon site proposent des bonnes méthode peu onéreuse pour en confectionner), et c'est parti pour un bel attentat. Il est parfois assez compliqué de se procurer certains ingrédients entrant dans la préparation de la bombe, donc prévoyez bien. Ensuite, pour un bon attentat suicide, il est nécessaire de ne pas avoir comme simple motivation sa propre mort. Au pire, choisissez une fausse excuse, comme "mort aux infidèles" ou "les PDs ne méritent pas de vivre" histoire d'aller se faire sauter dans des hauts liens infidèles ou des boîtes gays.
Les plus : On parlera de vous au JT le soir même
Les moins : Pas de corps pour votre famille, des innocents risquent de mourir (soyez donc bien convaincus dans votre démarche)

Idée numéro 7 : Un peu d'originalité, que diable !
Bon, je vous ai donné les principales idées, mais libre à vous de trouver de nouvelles méthodes de suicides. N'oubliez pas que le prix Darwin reste décerné chaque année, et libre à vous d'y concourir. Les idées de suicide sont légions, beaucoup trop de gens ne se contente que d'une idée trop simple. Vous avez raté votre vie, réussissez votre suicide !

Merci qui ? Merci El Jj !