- Il a fait plutôt beau ici...
- Qui ?
- Ben... Euh... Il a fait beau... C'est une forme impersonnelle.
- Ah... D'accord...
- Il a fait chaud, aussi.
- Qui ?
- Le même qui a fait beau !
- Il a pu faire les deux en même temps ?
- Ben oui... En même temps, hier, il a plu.
- Forcément... Mais pourquoi tu ne me dis pas qui c'est ?
- Ben parce que ça ne désigne personne.
- C'est pas sympa, ça.
- De ?
- Ben de le traiter comme ça. Tu l'appelles "ça", tu dis que c'est personne...
- Mais c'est vrai, c'est personne.
- Je répètes que c'est pas gentil, ça.
- Bon, faut que tu piges...
- Qui ?
- Qui quoi ?
- Qui faut ?
- Ben il.
- Il ?
- Il faut que tu piges... C'est le verbe falloir... C'est comme pleuvoir...
- C'est le même qui faut et qui pleut ?
- Exactement !
- Mais comme il fait ?
- Euh... Bon, tu ne voudrai pas t'en aller, il commence à se faire t... Euh, il est tard... Enfin, faudrait partir...
- Mais qui se fait tard ? Qui faudrait partir ?
- Il.
- Qui, Il ?
- Michel.
- Ah, ben tu vois, tu as fini par l'avouer ! Il suffisait juste de le dire simplement...
- Qui ?...

(Tout ceci n'a aucun sens, je sais...)