Attention : Ceci n'est pas un communiqué de Jeunesse Joviale !

C'était pourtant facile : il fallait reconnaître dans ces étranges formes une horloge binaire...

Qu'est ce que c'est que ça, allez vous me demander (certains ne le me demanderont pas, mais je vais quand même leur répondre...) Et bien, c'est très simple. L'horloge en base 60, tout le monde sait à présent que c'est compliqué. En décimal, certains ont encore du mal, alors que c'est l'avenir. Pas de problème, voici l'horloge binaire !

Comme ça marche ? C'est simple ! Dans une journée, il y a deux heures binaires. Dans chaque heures, il y a deux minutes, et dans chaque minutes, 2 secondes. Il est vrai, cette méthode donne des journées de 8 secondes, mais une seconde binaire dure 3 heures classiques. Il faut donc plus de divisions. Comme les noms n'existent pas encore, je me suis chargé de baptiser les 13 divisions du temps restantes :

1 journée = 2 heures (h)
1 heure = 2 minutes (min)
1 minute = 2 secondes (sec)
1 seconde = 2 bierces (bir)

1 bierce = 2 frizbs (fr)
1 frizb = 2 protiobs (pr)
1 protiob = 2 jojilems (jj)
1 jojilem = 2 métinfinies (mf)

1 métinfinie = 2 exafinies (ef)
1 exafinie = 2 ikops (ik)
1 ikop = 2 oryctéropes (oc)
1 oryctérope = 2 ghtbnmps (gh)

1 ghtbnmp = 2 secaux (secx)
1 secal = 2 minaux (minx)
1 minal = 2 heuraux (hx)
1 heuraux = 2 journaux (jx)

Maintenant que vous avez toute les bases, comment lire cette étrange horloge ? Et bien, c'est simple ! Dans le dessin de l'horloge ci dessus, il faut voir :

C'est donc tout simple pour le lecture. C'est au niveau de la traduction en horloge décimale ou actuelle que ça se gâte... Mais je compte sur vous pour traduire seuls, vous êtes plus malin qu'un banc d'huîtres, tout de même !

Maintenant, vous savez tout de l'horloge décimale et de l'horloge binaire!
Merci qui ? Merci El Jj !

(Plus qu'à généraliser tout ça sur une base n, et ça sera gagné...)