Mais qui est donc cet homme qui trône en lieu et place de mon logo du mois ? Une bonne quarantaine de chercheurs se sont penchées sur la question, et les rapports sont formels : il s'agit bien de Tom Novembre, le héros qui revient tous les ans à la même période de l'année !

Mais nombre d'entre vous ne connaissent pas encore cet immense comédien - acteur - chanteur - cuisinier_à_ses_heures - laveur_de_carreaux_à_d'autres_heures, et ça, c'est vraiment honteux ! Heureusement, voici un cours de rattrapage !

Tom Novembre, de son vrai prénom Jean Thomas (on comprend pourquoi il a choisit Tom) et de son vrai nom Couture (on comprend moins pourquoi il a choisit Novembre, surtout que son frère ne s'appelle pas Charlélie Décembre), naît comme son nom l'indique en novembre 1959 (et non pas 2006 comme le nom sous la photo pourrait le laisser penser), sous le signe du scorpion.

Après 6 mois en dehors du ventre de sa mère, il connaît déjà quatre mots de vocabulaire : "Janvier", "Février", "Octobre" (pour Halloween) et "Décembre" (pour Noël). Le plus étonnant dans ceci réside dans le fait qu'à 6 mois, il n'avait encore jamais connu le mois d'octobre, et encore moins Halloween, puisque ce mot, à l'époque, était encore synonyme de "inclinaison". Deux mois plus tard, il avait déjà acquis le nom des douze mois de l'année. Il fêta son anniversaire en soufflant une bougie sur un fromage de chèvre* en récitant par cœur le nom des douze mois de l'année n français, créole, grec et polonais. Le mois suivant, il connaissait déjà tous les signes du zodiaque associé.

A 18 ans, il quitte sa province, bien décidé à empoigner la vie. Le cœur léger et le bagage mince, il était certain de conquérir Paris. Ainsi, il fit faire chez le tailleur le plus chic un complet bleu qui était du dernier cri. Les photos, les chansons et les orchestrations ont eu raison de ses économies.

En 1982, il passe au Printemps de Bourges, pour interpréter des doublages de films muets. Le public l'acclame, il décide de passer en seconde vitesse, et enregistre un album. Il attend alors le mois de novembre pour sortir enfin son premier album "Version pour doublage". Le succès est là, il décide de faire d'autre album, à propos de toile cirées, d'insectes ou de Saint-Nicolas (tout ce qui lui passait par la tête, en fait, vu que ça marchait pour lui).

Parallèlement à tout ça, il commençait à écrire des poèmes en polonais, sa langue non natale préférée. Sorti en nombre 1983, le succès fut au rendez-vous, mais malheureusement, à l'échelle de la population de l'île de Ré. Un recueil fut acheté dans toute la France, et encore, par Tom lui même qui voulait savoir si les exemplaires étaient bien imprimés. En achetant son recueil, il comprit que le polonais, même traduit, n'attirait pas le succès. Il décida alors en décembre 83 de sortir un nouveau recueil de poèmes polonais, mais traduit cette fois en français, et non en bosniaque comme la première fois. Le succès fut au rendez-vous, il décupla les ventes par rapport au tome de novembre (9 ventes, rien que dans le quartier de sa grand mère !).

Dans les années 2000, en 2004 pour être précis, il retourna à ses racines, quand il apprenait par cœur les signes du Zodiaque. C'est ainsi que l'on pouvait le voir mourir dans la grande saga de l'été "Zodiaque". Les fans furent rassurés quand ils apprirent quelques semaines plus tard qu'il n'était pas mort pour de vrai durant le téléfilm. Il décida alors pour se changer les idées de jouer dans un film sur la boxe, et de réinterpréter des chansons de Bourvil. Contrairement à cette biographie, il n'a jamais oublié ses nombreuses heures de gloire au théâtre.

Il meurt le 9 juillet 2061 d'une tumeur du cerveau au foie. Il est enterré, parité oblige, à la Mère Lachaise.

* Un bon point pour celui qui saisit le jeu de mot
** Il y a un grand nombre de choses vraies dans cette biographie.