Dans le chapitre précédent...
Le ciel n'a pas arrêté son alternance jour/nuit, et pourtant, Jésus continuait de grandir, jouant à la bagarre avec ses 12 potes, dont cet horrible Judas qui n'arrête pas de lacer das avions en papier dans le dos de la maîtresse.

Calendrier de l'aprais, chapitre IIII : 28 décembre 0007, Jésus a 7 ans et 4 jours

La table était dressée, Jésus s'y est assis, suivit de sa bande. La pendule indiquait midi, et le repas allait bientôt commencer. La dame de la cantine arriva pour servir les entrées : des carottes râpées.
Jésus dit : "Oh nan, encore des carottes"
Jean dit : "La dernière fois, c'était la semaine dernière, pourtant !"
Jésus répondit : "y=x²-x+1"
Pierre demanda : "Quoi ??"
Jésus répondit : "Laisse tomber, c'est une parabole"
Puis la bande des 13 mangea sans rechigner le plat de carottes râpées. La dame de la cantine, en bonne dame de cantine qu'elle est, apporta le plat principal : un bœuf bourguignon confit à la méditerranéenne sauce persillée, avec des frites. Pour accompagner le tout, quelques tranches de pain furent également apporter.
Jésus se leva et dit : "Mangez, car ceci est mon corps"
Paul répondit : "Et tu comptes faire cette vanne à tous les repas ?"
Jésus dit : "Buvez, car ceci..."
Paul l'interrompit et dit : "est mon sang, blablabla... Maintenant, tu vas encore nous faire le coup de la multiplication des pains ?"
Jésus dit : "Ouais, je vais encore faire la multiplication des pains. Et si tu continue, ça sera dans ta..."
La dame de la cantine dit : "De Nazareth, arrête d'embêter tes disciples et de te prendre pour le fils de Dieu, sinon, c'est la crucifixion !"
Jésus dit rien et mangea fissa son bœuf bourguignon tout en multipliant discrètement les petits pains.