Dans le chapitre précédent :
Mystères, suspens, trahisons... Un Jésus déstabilisé, une Marie Madeleine sous un nouveau jour, un couple frôlant l'amertume... Que va t'il se passer dans ce nouvel épisode ?...

Calendrier de l'aprais, chapitre IIIIII : 30 décembre 0014, Jésus a 14 ans et 6 jours

Déjà 14 ans et 6 jours qu'il était né, et il pensait déjà avoir fait le tour de ses super pouvoirs. Marcher sur l'eau, multiplier les petits pains de la cantoche... Seul dans un coin de la cour de récré, entouré de ses douze acolytes pour lui faire un peu d'ombre, il se lamentait sur son sort. Pourquoi son père lui avait-il donné de si ridicules pouvoirs ?! Il était quand même le fils de Dieu ! "Je suis sûr que j'ai encore d'autres pouvoirs en réserve, quelque part, des trucs cools comme par exemple, transformer l'eau en bière !" se dit-il... Juste après avoir prononcé ses mots dans sa tête, il se leva, pris son brancard et marcha dans un autre coin de la cour, en compagnie seulement d'un verre d'eau...

20 minutes plus tard, Jésus revint parmi les siens, hurlant "Eurêka, j'ai trouvé un nouveau pouvoir !Dans moins de 2 heures, Marie-Madeleine sera mienne grâce à ce pouvoir génial que mon père m'a offert !". Il convint son amoureuse secrète de venir prendre un verre avec lui pendant la pause déjeuner, et lui proposa un verre d'eau (il n'y avait pas d'alcool à la cafétéria du collège de Bethleem). Les deux tourtereaux parlaient tranquillement du cours de latin du matin ("Tu as appris toutes les déclinaisons ? C'est galère !") tout en sirotant un délicieux verre d'eau. Enfin, verre d'eau, c'est ce que Marie-madeleine pensait boire, avant que Jésus transforme discrètement la boisson en vin (un très bon Bordeaux millésimé). Bien qu'il voulait initialement le pouvoir de transformer l'eau en bière, ce pouvoir lui convenait tout à fait. Peu habituée à l'alcool, elle se retrouva à moitié bourré au bout de trois verres. Deux minutes plus tard, elle était dans les bras de Jésus. "Victoire", s'écria t'il intérieurement en échangeant fougueusement le premier baiser de sa vie à une femme (ivre, certes). "J'espère qu'elle ne m'en voudra pas trop quand elle se réveillera, j'ai pas le super pouvoir de l'amnésie, seulement celui de la faire guérir..." dit il à Paul qui se tenait à quelques mètres pour être témoin de ce qu'il venait de se passer....

La fin de cette histoire étant moins glorieuse pour Marie-Madeleine, je n'évoquerais pas dans ce chapitre le strip-tease bourré de la nouvelle petite amie de Jésus au milieu de la cours de récré.