Educateur Corvidae Corvus, du haut de son chêne pédonculé juché
Etreignait entre sa machoire et a mandibule un fourme de Monbrisont
Educateur Vulpes Bangalensis, par les émanations appâté
Lui jaugeat sensiblement ces sémiotiques :
" Ô ! Salutations, Monseigneur du Corvidae Corvus.
Quel minoit idyllique ! Quel teint sculptural !
Sans hâbler vos synapses, si vos pépiements
Sont proportionnels à votre pennage
Vous vous révélerez le bénou des locataires de ces pinèdes."
A cete allocution le Corvidae Corvus ne se sent pas d'exultation,
Et pour extérioriser ses phonations enchanteresques
Il descelle un fastueux cap, délaisse sa pâture
Vulpes Bangalensis le happa, et dégoisa :
" Mon chère monseigneur, prenez connaissance tout génuflecteur 
Surnage aux crochet de celui qui lui prête l'oreille :
Cette exhortation mérite bien unmurol du grand bérioux, indubitablement."
Corvidae Corvus, l'oreille basse et embrumé
Pesta, mais trop tardivement, qu'on ne l'emmitonnerai pas !