En cette magnifique journée du 8 mars, nous fêtons la journée internationale de la femme.
Ne pouvant pas m'exprimer en mon nom sur un sujet aussi sensible, je préfère laisser ma place à El Juju, le sombre côté misogyne de ma personnalité... Je ne suis pas responsable de ce qu'il va se passer...

Niark, niark, niark... Une journée internationale de la femme ? Pourquoi faire ? Allez, on va leur faire plaisir, pour une fois, à ces pauvres femelles. Tout le monde sait qu'elles sont inférieures : cerveau plus petit, taille plus petite, intelligence plus petite, et j'en passe. La péché originel, c'est à cause de la femme..
Une journée pour les femmes ? Le principe, c'est quoi ? De la laisser sortir de la cuisine pour une fois ? En même temps, ça serait pas mal, il commence à y avoir de la poussière sous le canapé. Allez, je veux pas être trop méchant, les femmes, c'est utile quand même, sinon, comment je ferais pour avoir des assiettes propres quand je regarde mon match de foot ?
Hey, ne croyez pas que je n'aime pas les femmes, je les adore. Je les aime trop d'ailleurs, si bien que j'ai du mal à n'en avoir qu'une seule à la fois... Mes petits défauts me perdont. Allez, bonnes journée de la femme à vous, mesdemoiselles, le parquet attendra demain, c'est pas grave...
Faudrait que je contacte le gouvernement, 364 jours par ans pour les hommes, c'est pas assez...