Comme dirait notre consœur Lorie, ça y est, c'est le weekend ! (J'aurai voulu le dire hier midi, mais j'aime pas faire plus d'une note par jour).

Petit bilan de cette semaine (enfin, de ces trois jours) d'intenses cours en fac (cherchez l'erreur)...

Initiation à l'info et à l'algorithme de base
Derrière ce nom barbare se cache un sympatique cours d'informatique, avec un chouette prof qui fait des bonnes blagues ("On va faire un avant/après, comme dans les pubs pour les régimes ou les implants capillaires... Deux choses qui ne marche pas chez moi"). Et en plus, il dessine plein de choses au tableau (des ordinateurs, des disquettes, des tiroirs...

Algèbre linéaire de base
Ça aussi, c'est un chouette cours pour les gens comme moi qui aiment bien ce genre de maths. En plus, le prof a un très fort allemand, ce qui est très poétique.

Analyse de base
Ça aussi, c'est des maths. Le prof est à la fois speed, et à la fois flemmard, ce qui fait que pour aller vite, il emploi plein d'abbréviation, saute des lignes dans ses démonstrations pour aller plus vite... Bref, pour suivre, c'est très chaud.

Anglais
Ça a l'air plus facile que l'anglais de l'année dernière. On a commencé par voir les signes de ponctuation. On a entre autre appris que après un point, il faut mettre une majuscule.

MTU
Dernier cours que l'on a eu avant le week-end, si on peut appeler ça un cours. On a en fait eu le droit à un speech de 1h20 sur comment que ça marche la fac, la réforme LMD (que l'on commence à connaitre par cœur, tout les ans, on a le droit à un speech la dessus). En gros, en MTU (Méthodologie du travail universitaire, pour ceux qui se posent la question), on va apprendre à apprendre. Et même un moment, on va apprendre à apprendre à apprendre soi-même (vous me suivez?...)