II - EJIB et la pisciculture : ce sont avant tout de nombreux points communs.

A - Introduction de la transition
Passons maintenant aux points communs.

B - Introduction transitionnelle
Après tout ces rappels sur la nature des comparés, il est temps que je vous expose les différents points communs entre la pisciculture et mon blog. Si si, il il y en a, je vous assure, sinon, je ne pourrais pas suivre le plan du "parfait petit exposé" qui comprend :
I - Définition de mon blog
Définition de la pisciculture
II - Points communs
III - Influence de mon blog sur la pisciculture et vice versa
Vous avez vu ? Le petit deux, ce sont les points communs ! Celà veut bien dire qu'il y en a ! En plus, il y a une troisième partie, je ne l'ai pas encore écrite, mais ça risque d'être sympa.

C - Transition
Voyons donc maintenant quels sont ces points communs.

D - Introduction de la fin de la transition
Quels sont donc ces différents points communs ? Je vais tout de suite vous les exposer dans le plan des points communs.

E - Transition à l'intro de la partie non transitionnelle
Le plan des points communs se résumera à quelque chose comme ceci :
- Point commun numéro 1
- Point commun numéro 2
- ...
- Point commun numéro n
Pour ne pas vous gâcher la suite de cet exposé, je préfère ne pas vous donner tout de suite la nature de ces points communs ni le nombre. Ne me remerciez pas, c'est naturel.

F - Introduction
Passons maintenant au premier point commun.

G - Point commun numéro 1
Quel est le point commun entre mon blog et la pisciculture ? Le premier point commun est simple à trouver, puisque l'un et l'autre font objet d'une note sur le dit blog. Et pas n'importe quelle note, puisque c'est une note qui parle des relations entre l'un et l'autre. Cela leur ajoute même un point commun avec les points communs, et ce n'est pas rien, c'est dire à quel point les deux sont liées à un point donc on ne peut imaginer. Non seulement, il partagent l'essentiel de cette note, mais en plus, il partagent le même titre de note, ce qui augmente encore la corrélation unissant les deux zigs !

H - Transition
Passons maintenant au deuxième point commun.

I - Point commun numéro 2
Mon blog et la pisciculture... Le second point commun, comme l'a aisément remarqué Kaki (c'est un devoir maison, j'ai tout à fait le droit de demander l'avis des parents), c'est que ces deux mots peuvent voler s'ils s'unissent. En effet, l'un comme l'autre possèdent un 'l'...

J - Transition
Passons maintenant au ...

K - ...
Passons peut-être à un véritable point commun, bien que les deux précédents étaient de vrais points communs. La pisciculture, tout comme mon blog, sont terriblement influencés par la Lune (Si si, je vous assure, vous allez voir, patientez un peu). La pisciculture a un lien direct avec le phénomène des marées, phénomène dû à la Lune, je ne vous apprend rien (Si je vous apprend quelque chose, il serait grand temps de commencer à nourrir votre culture scientifique). Et bien, sur mon blog, c'est pareil, on voit bien que la qualité des notes diffère selon les phases de la Lune. Certains diront qu'ils ne voient pas la différence, et c'est très gentil de leur part de toutes les trouver excellentes (vaut mieux le prendre comme ça...). Pour ceux qui resteraient un peu perplexe par rapport à cet argument, sachez tout de même remarquer que la saga de l'été parlait de loup-garous, et qu'ils feraient mieux de se renseigner sur ces animaux avant d'être perplexes devant n'importe quoi.

L - Transition
Passons maintenant au énième point commun.

M - Point commun numéro n
Dernier point commun, et non des moindres, mon blog, tout comme la pisciculture, ne se mange pas. Avez vous par exemple déjà goûté à mon blog, ou ne serait-ce que pensé à le déguster ? Non, évidemment, puisque c'est un blog situé sur internet, et comme tout ce qui est sur internet, c'est impossible de le croquer, car les ordinateurs sont trop gros pour entrer dans la bouche (sauf les petits ordinateurs et les grande bouches, mais c'est un cas qui ne mérite pas du tout que l'on s'y intéresse). La pisciculture, également, est immangeable. Certes, elle produit des poissons à destination de nos assiettes,

N - Conclusion
C'est donc à présent indubitable : les points communs entre mon blog et la pisciculture sont nombreux. Tellement nombreux que je n'ai pas pu tous les citer, laissant par exemple de côté le fait que la pisciculture, comme mon blog, ne font pas dans la dentelle (la pisciculture, c'est la culture des poissons, pas de la dentelle ; je n'ai jamais fait de notes sur la dentelle). En tout cas, on a du mal après tout ça à penser que les deux comparés n'ont aucun lien entre eux....

O - Transition
C'est pour cela que j'en arrive à ma troisième grande partie : comment l'un influence l'autre, et comment l'autre influence l'un.

À suivre...
(Merci à Mylou pour la participation active à cette note)